Le brochet

 

Nom scientifique : Esox lucius ; famille des ésocidés.

Noms communs ou régionaux : bec, bec de canard, bouché, brouché, buché, grand-bec, goulu, grand gousier, lanceron, luceau, pognan; brocheton, poignard, filation, sifflet.

Taille légale de capture : 45 cm (vu les 800 g d'un sifflet de 45, je pense qu'une taille de 60 cm serait plus sensée).

Le brochet se rencontre dans toutes les eaux européennes, en Amérique du Nord et en Asie. En Europe, il est le seul représentant de la famille des ésocidés alors qu'en Amérique du Nord il cohabite avec ses 4 cousins dont le maskinongé.

Ce poisson est un prédateur, son corps long et fuselé est terminé par une large tête en forme de bec de canard. Sa mâchoire inférieure prognathe lui donne cet air méchant à l'origine de son nom de "requin d'eau douce". Sa bouche, grande et horizontale est munie de quelque 700 dents cardiformes (forme de brosse) acérées et implantées vers l'arrière sur le palatin, le pré-maxillaire, la mâchoire inférieure et le vomer. Chaque mandibule est percée de pores alignés, analogues aux pores céphaliques, ils participent à la perception des vibrations Ses yeux sont grands et hauts placés au centre de la tête.

Le dos de couleur bronze à vert olive marqué de taches et de raies crème, les flancs de couleur plus claire que le dos sont marbrés ou zébrés de couleur jaune, avec le ventre crème. En eau claire, les couleurs sont vives et contrastées ; alors qu'en eau trouble, les teintes sont plus ternes.

Les nageoires vont du jaune au rougeâtre ; on remarque la puissance des nageoires caudales, dorsales et anales, ces deux dernières étant déportées à l'arrière de l'animal pour lui permettre des démarrages foudroyants.

Le brochet peut atteindre exceptionnellement des tailles importantes : 30 kg pour 1,50 m de longueur. Après 3-4 ans il mesure de 50 à 60 cm. Les mâles, plus élancés ne dépassent pas les 80 cm à 1,00 m pour un poids de 8 à 10 kg. Un grand bec de 15 kg pour 1,20 m sera certainement une femelle.

Sédentaire, le brochet est un carnassier cantonné, c'est à dire qu'il possède un territoire dont l'étendue est fonction de la densité du poisson fourrage et de ses besoins. Il le défend farouchement contre les intrus. Il recherche les eaux les plus claires et les plus calmes, à proximité d'une cachette (branches, herbiers, joncs) avec laquelle il se confond : c'est "un chasseur à l'affût". Le brochet n'est pas un destructeur, il assure l'équilibre du milieu en éliminant les poissons malades ou faibles.

Le brochet chasse pour se remplir l'estomac et reste ensuite plusieurs jours à digérer. Il se nourrit presque exclusivement de poisson, avec une préférence marquée pour le gardon, mais il est capable de s'attaquer à des batraciens, petits mammifères, insectes, larves et poussins d'oiseaux aquatiques. Il n'hésite pas à attaquer une proie mesurant la moitié de sa longueur. Il attrape sa victime par le dos, puis, par coups de mâchoires saccadés très rapides, il la retourne pour l'engloutir la tête la première.

En position de repos, le brochet se tient immobile, le corps légèrement en oblique vers le fond ; la position horizontale caractérise un état d'éveil. En période de chasse, il est à l'affût et se tient légèrement en oblique vers le haut, nageoires frémissantes.

 

Dernière mise à jour le : vendredi 23 août 2002